Publié le 11 Mai 2013

bannière vers 3

 

Berlin - La Pologne - Kaliningrad - Klaipeda par la Véloroute R1. Jour 6.

 

15 juin 2013. Bialosliwie > Koronowo, 88km. Chaud, météo superbe; les gros nuages de la veille sont passés !  Pas de soucis, y'en aura d'autres !!

 

Réveillé à 5h par le chant des oiseaux et la lumière du jour. Le seul moustique qui avait osé s'aventurer dans la chambre avait depuis longtemps séché au mur, écrasé par un violent coup de serviette... donc super bien dormi !

Petit déjeuner à 7h00. J'étais tout seul..

 

Rock'n'Roll est rebâté et on met en route à 8h00 en commençant par la côte. Le vent a changé: tantôt de l'est, tantôt du sud-est..

 

Mes-images-7 6338

C'est la Pologne qu'on devrait appeler: "Fille ainée de l'Eglise..."

 

A Krostkowo arrêt pour photographier la énième Sainte Vierge éplorée mais surtout la curieuse église avec son clocher dans la cour... structure à clairevoie séparée du bâtiment principal, en gros madriers de chêne.

 

Mes-images-7 6345

Comment elles font les cloches à Pâques ?

 

Les 3 cloches sont prisonnières à l'intérieur. Chaque élément de la structure est repéré par des traits de ciseau soigneusement apposés par les charpentiers.

 

Mes-images-7 6341

Entre les arbres du cimetière on aperçoit la vallée de la Notec, super large et plate. On peut imaginer ce qui y coulait à une autre époque....

 

Mes-images-7 6342

Vallée de la Notec

 

Mes-images-7 6343

Je ne savais pas qu'il était polonais, l'inventeur de l'hélicoptère !

 

C'est une région d'arbres fruitiers en tout genre. Des canons et de la musique sont utilisés pour chasser les oiseaux. Tous les styles y passent - à volume max..

 

Longue route en fond de vallée plate et agréable. A Osiek je fais tamponner mon carnet à la gare par LA Chef en personne. Un peu étonnée la dame ! Deux femmes s'arrêtent pour me demander en (bon) Anglais si j'avais besoin d'aide. C'est la première fois depuis longtemps et ça fait plaisir.

A partir d'Osiek la véloroute vire au nord. A Dabki, belle propriété/château. Après Ruda, c'est la confirmation que Google maps ne s'est pas trompé et qu'il ne faut pas croire tout ce que l'on nous raconte...

Bagdad, c'est pas en Irak, mais bel et bien en Pologne et pour confirmer cette vérité, y'a qu'à humer l'air du lieu, délicatement parfumé par l'énorme élevage de cochons en plein milieu du village !

 

Mes-images-7 6349

Sans commentaires, garanti sans trucages !

 

Intrigué par la présence d'un "Croisé" battant multiples pavillons à Bagdad, un cycliste local s'arrête et on taille un brin de causette - à sens unique - car aucun de nous deux ne comprenait la langue de l'autre... Sympa tout de même, ça repose les fesses.

La route est ensuite 'up and down' mais beaucoup plus "riche" que précédemment.

 

Mes-images-7 6347

Plus de sous pour continuer la route ?

 

Les champs sont grands et le matériel un peu plus moderne. Après Lizkowo la route se dégrade de nouveau pour devenir litéralement pourrie sur des kilomètres.

 

Mes-images-7 6353

Encore une usine en attente de repreneur..

 

Mes-images-7 6354

Debno, attention au roquet !

 

A Debno, suis coursé par un sale roquet miteux qui en veut à mes mollets... Je pense à la magnifique trique que Daniel a montée sur son nouveau vélo.. Faudra y penser pour la prochaine sortie !

Continuation sur des routes bordées de saules, de peupliers et de tilleuls en fleur.

Mrocza: on en a plein la bouche à prononcer le nom du patelin mais y'a pas grand chose à voir. Même pas un bistroquet en centre ville... pourtant on prétend que les Polonais...  Coup de tampon à la poste. J'en profite pour acheter à manger et décide de m'arrêter au premier coin à l'ombre... sauf que mouches et taons, excités par la chaleur m'y attendent aussi.

 

Mes-images-7 6357

Non, ça ne se mange pas !

 

Il est 13h30, je crève la dalle mais pas question de s'arrêter de pédaler.

A Wawelno, je m'emmèle les pinceaux croyant que c'était là qu'il fallait que je quitte la R1 (pour ne pas faire la boucle qui descend au sud vers Bydgoszcz avant de remonter vers le Nord, jusqu'à Koronowo).

En effet, la carte de la R1 montre encore une zone de mauvais revêtement... L'expérience de la route en sable de l'autre jour m'avait suffi.

Après une discussion avec un pompiste qui avait même sorti sa carte pour vérifier, ce dernier me confirme que Koronowo c'est 'geradeaus'.. Curieux quand même de continuer à voir les panneaux de la R1. Selon mes calculs, j'aurais dû les perdre à Wawelno. Tant pis, je continue, d'autant que ma petite boussole de guidon indiquait bien plein Est, confirmant, s'il le fallait, les dires du pompiste. (Vingt kilomètres plus loin, à Salno, je realise que c'est là que là que la véloroute vire au Sud...).

 

Mes-images-7 6360

Beau bâtiment de ferme

 

Entre temps, arrêt casse-croûte à Mierucin, patelin poussiérieux paumé au milieu de nulle part, mais équipé d'une jolie petite place et d'un banc à l'ombre de 4 petits tilleuls....sans mouches !! Des jeunes, un peu surpris d'abord de voir arriver l'extra-terrestre et son vélo, ont rapidement oublié ma présence, trop occupés à essayer de démarrer une Opel pourrie qui ne voudra rien entendre.

Remise en route vers l'Est...  (pas possible de 'lever le doute' avec le GPS car les routes et chemins empruntés n'étaient même pas répertoriés dans la base...).

Entre Popielewo et l'intersection avec la route 243, court arrêt pour cueillir des marguerites, des coquelicots et des bleuets, des fleurs qui me rappellent tant de moments merveilleux de mon enfance. Un pauvre chien, assis en plein milieu de la route,  semblait attendre son maître. Perdu, abandonné ??

 

Finalement, au croisement, première indication officielle de Koronowo !

 

Byszewo: magnifique petite église toute blanche où un baptême était en cours.

 

Mes-images-7 6361

 

Mes-images-7 6363

 

Fleurs partout, grands rubans blancs tendus des candélabres.. un chemin de tissu blanc parsemé de petales de pivoines bordait chaque côté de l'allée centrale. 

 

Mes-images-7 6364

 

Profusion d'angelots, de statues, de dorures et d'images pieuses. C'était manifestement très rococo mais malgré tout, très beau.

 

Mes-images-7 6372

 

Mes-images-7 6375

 

Mes-images-7 6376

 

Faut arrêter de dire que tous les curés sont pédophiles ! Celui-ci reluquait d'un oeil lubrique les fesses d'une jeune femme qu'il avait envoyé ramasser les pétales au sol, à la fin de la cérémonie... (Mon fils, mon fils... la soutane... entre les dents...).

 

Juste avant Koronowo je laisse Gogolin à droite. Non, c'est pas un médicament qui fait repousser les cheveux...

 

Mes-images-7 6380

 

Koronowo, samedi, 15h30 sur la grand' place, tout est fermé, même et surtout l'Office du Tourisme... Des jeunes m'indiquent le chemin de l'unique pension. Un pompiste me le reconfirme.

Mes-images-7 6381

La place Zwyciestwa à Koronowo

 

Pas grand-chose à voir à Koronowo: même pas de vieux bâtiments. Alignement de devantures de commerces laides, calicots bancals, vitrines tristes..

 

Mes-images-7 6384

 

Les 'Galleries' de Koronowo..

 

Mes-images-7 6387

 

Encore une journée de chaleur et de soleil. Combinés à la bière ça perturbe les esprits faibles, plus encore quand ils sont au volant. Les Polonais roulent comme des malades...les Allemands aussi.. la seule différence c'est qu'en Allemagne les routes et les pneus ne sont pas pourris.

Petite lessive en arrivant, sèche en 15 minutes tant il fait chaud... Ciel super menaçant.

Brin de causette avec le gérant de la place, un Algérien très sympa. Repas vite expédié  et dodo !

Voir les commentaires

Rédigé par johnsbikingtrips

Publié dans #Véloroute R1 - de Berlin à Klaipeda

Repost0

Publié le 10 Mai 2013

bannière vers 3

 

Berlin - La Pologne - Kaliningrad - Klaipeda par la Véloroute R1. Jour 7

 

16 juin 2013. Koronowo > Grudziadz. 87km. Chaud et beau.

 

Ciel bleu, soleil... ça devenait habituel (tout comme la pluie l'an dernier...) ! Le ciel noir et menaçant est passé dans la nuit. Mise en route vers 8h00. Pas un chat sur la nationale. Super piste cyclable sécurisée en bordure d'une route normalement très passante. Passage dans une grande zone industrielle. Un bout de la route 56 puis à gauche, après le pont du canal latéral, direction Nowy Jasiniec. Belle route en forêt.

 

Mes-images-7 6399

Magnifique maison en rondins au bord du lac...

 

Au village, une cigogne était entrain de nourrir ses petits, perchée en haut d'un poteau sur son énorme nid de brindilles. Pas facile de lui faire tourner la tête. 

 

Mes-images-7 6395

 

Mes-images-7 6422 modifié-1

Non, non, c'est pas une Kalashnikov ...

 

A Stazki, une barre rouge coupe la route au loin.

 

Mes-images-7 6415

 

C'était un incroyable champ de coquelicots comme je n'en avais jamais vu !

 

Mes-images-7 6403

 

On était plusieurs à le photographier tant le spectacle était incroyable. Bleuets et marguerites complétaient le tableau.

 

Mes-images-7 6408Mes-images-7 6409

 

 

Arrêt au passage à niveau de Parlin pour laisser passer un train de marchandises interminable, tiré par deux énormes locos aux roues de très gros diamètre.

 

Mes-images-7 6416

Vingt minutes au passage à niveau

 

Continuation sur une route pourrie (une de plus), sur plusieurs kilomètres.

2ème correction géographique du voyage: Kosowo n'est pas une ancienne pièce du puzzle Yougoslave, mais une commune de Pologne, le long de la Vistule. Qu'on se le dise!

 

Mes-images-7 6424

 

La route longeant ce large fleuve restera malheureusement en contrebas, derrière la digue, offrant peu de chances de l'admirer.

 

Mes-images-7 6432

Terres basses inondées

 

Une vieille datcha en bois m'oblige à la photo.

 

Mes-images-7 6430

Au loin, sur la rive opposée, on aperçoit les différents clochers de Chelmno, vieille ville perchée sur une colline.

Mes-images-7 6434

La Vistule..

 

Mes-images-7 6438

Une prairie inondée en bordure du fleuve

 

Mes-images-7 6433

Après avoir traversé le fleuve, décision est prise de m'attaquer à la côte qui mène en ville. C'est pas demain que je reviendrai donc courage et petit, petit braquet.

La vieille ville est très sympa.

Mes-images-7 6442 modifié-1

Beaucoup d'édifices religieux. Messes en cours (c'est dimanche).. Les Polonais se sont mis sur leur '31' et remplissent les énormes volumes des églises et cathédrales de chants puissants ! 

 

 

 

Tout le "religieux" est en brique. Le reste aussi d'ailleurs !

 

Mes-images-7 6443Mes-images-7 6472

 

La grand'place ! Elle est telle que je me l'imaginais.

 

Mes-images-7 6457

 

Un peu comme celle de Plzen ou de Varsovie. Une belle grande place rectangulaire avec des arbres autour.

 

Mes-images-7 6463

Belles maisons sur le pourtour de la place

 

La Mairie. L'OT au milieu... Ouvert ! A côté, une contribution obligatoire à la culture, dans le cas présent, une arche d'eau...

 

Mes-images-7 6459

 

C'est pas disgracieux, surtout qu'il fait chaud !

Belles maisons sur le pourtour de la place occupée en son centre par plusieurs stands à bière avec tables et parasols géants.

 

Mes-images-7 6452

Pour moi ce sera une pizza et un demi (litre) pour fêter notre anniversaire de mariage... en prime, à la radio : Percy Sledge en pleine dégoulinade de "When a Man Loves a Woman" ... c'était tout à fait de circonstance !

Le ciel se couvre !

 

Après une visite rapide des rues du centre et un coup de tampon à l'OT, belle et longue descente pour retrouver la Véloroute... qui remonte aussitôt 1km plus loin !

 

La route continuant vers Grudziadz est sans intéret sauf un bel étang vers Klamry.

 

Mes-images-7 6478

Pas de moustiques !!!

 

A Pienki Krolewskie la route bucolique rejoint la 55... Curieux monument soviétique au carrefour, avec obelisque et 'pavage' de grandes dalles rectangulaires au sol.

 

Mes-images-7 6481

Le mémorial soviétique

 

Les derniers kilomètres vers Grudziadz passent par un défilé classique d'usines, entrepôts et autres horreurs urbanistiques. La fin de parcours n'est réellement pas très belle. Heureusement que la route très passante est bordée par une piste..

Plus près du but, l'avenue Chelminska est affreuse. C'est un alignement de HLM pourris et tagués. Finalement, zig zags entre les buildings pour retrouver la Kalinkova et un centre ville très actif.

J'opte pour l'hôtel City qui est très bien situé, à 300m de la vieille ville. Super accueil. Le vélo est garé dans le couloir de la lingerie. La chambre nickel. Les prix surprenants (bas !).  Ce sera le meilleur rapport qualité prix du voyage !

 

Mes-images-7 6602

La Grand'place de Grudziadz

 

Mes-images-7 6546

 

La "vieille ville" est un trésor architectural: fenêtres, façades, portes, décorations, pignons etc...

Mes-images-7 6572

l'appareil photo a du mal à suivre tout ce que les yeux du touriste émerveillé emmagasinent à chaque coin de rue.

 

 

Des berges du fleuve, vues extraordinaires sur les murailles -en brique- éclairées par la lumière chaude de fin d'après-midi !

 

Mes-images-7 6623

Mes-images-7 6603

Mes-images-7 6611

Encore un qui se prend au sérieux ! Prêt pour une guerre de religion ...

 

 

Beaucoup de jeune et de vieille viande avinée, en maillot de corps pour montrer les tatouages, affalée aux pied des immeubles, la canette ou la bouteille à la main..  Une

Mes-images-7 6540

vieille, faisant les poubelles, m'alpague croyant que je la photographiais. Elle me beugle des incohérences en Polonais... pas de risque que je comprenne.

Mes-images-7 6591 

 

Tout aurait aurait bien besoin d'un vaste plan de réhabilitation. De magnifiques bâtiments s'émiettent peu à peu faute d'entretien;

 

Mes-images-7 6556

 

Mes-images-7 6574

 

 

 

des façades uniques disparaissent. Vite des mécènes pour sauver cette merveille, avant qu'il ne soit trop tard..

 

Mes-images-7 6632

Mes-images-7 6606

Voir les commentaires

Rédigé par johnsbikingtrips

Publié dans #Véloroute R1 - de Berlin à Klaipeda

Repost0

Publié le 9 Mai 2013

bannière vers 3

 

Berlin - La Pologne - Kaliningrad - Klaipeda par la Véloroute R1. Jour 8

 

17 juin 2013. Grudziadz > Malbork, via Sztum. 102km. Très beau temps.

 

Bien dormi, pas de moustiques ni de bruit... même que c'est le réveil qui m'a sorti des bras de Morphée..

Mise en route vers 8h05 par la véloroute en sortie de Grudziadz. Elle serpente le long d'une petite rivière urbaine. Vieille usine en briques espérant tristement des jours meilleurs.

 

Mes-images-7 6683 mod 2Parcours vers le Nord : routes toujours pourries mais villes superbes !!

 

On commence par une belle côte en pavés énormes qui font vibrer toutes les articulations de Rock'n'Roll. C'est une belle mise en jambes ! La route continue en traversant plusieurs petits villages calmes de la périphérie de Grudziadz.

Au bout de quelques kilomètres on débouche sur la 55, axe très actif, sans piste cyclable. Le rétro s'avère une fois encore super indispensable pour surveiller les arrières et se préparer au saut dans la grande herbe de bord de route..

Heureusement ça ne dure que 2.5 km. La R1 bifurque à gauche pour longer un bois.

On ne peut pas louper l'intersection.

 

Mes-images-7 6637

 

Une grande et émouvante statue d'un homme tendant les bras vers le ciel rappelle des évènements dramatiques d'un passé pas si lointain. Sombres jours de purges en 1945... Un chien dort à l'ombre de la statue comme s'il attendait le retour d'un maître longtemps disparu..

La route accompagnera alors la Vistule vers le nord. Tantôt tout près, au pied de la digue, d'autres fois un peu plus en retrait.

 

Mes-images-7 6656

Sur la digue

 

Direction Lesniewo. La route passe des champs de tabac aux plants parfaitement alignés.

 

Mes-images-7 6640

Champs de tabac

 

Les propriétaires, courbés sur des binettes s'activent. Leurs champs sont impeccables.

Après quelques kilomètres de chaussée pourrie, on roule de nouveau sur un bitume plus récent, traversant des forêts de pins, de bouleaux, de hêtres et de petits chênes. Superbes parfums du matin. J'en prends plein les naseaux !

 

Mes-images-7 6650

Un bel étang

 

Wielki Welcz : belle côte, puis route de nouveau défoncée et vent de face pour ajouter la cerise.

 

Mes-images-7 6663

Attrape-moi si tu peux ....

 

Arrêt à Nebrowo Wielkie pour un coup de tampon dans une petite banque et pour grimper sur la digue, histoire de voir l'autre côté.

 

Mes-images-7 6668

C'est pas le Far-West mais...

 

Une belle ville s'élève sur la berge opposée. Après vérif, il s'agit de Nowe.

 

Mes-images-7 6669

 

Curieux monument au morts kitch, à la mémoire des soldats tombés en 1945.

 

Mes-images-7 6667

Le trajet continue sous un beau soleil, à travers campagnes et villages qui respirent l'aisance. C'est plus neuf et propre et le matériel plus gros et récent. Les maisons sont gaies et toujours fleuries. En ce moment ce sont les pivoines qui débordent de fleurs rose-pâles et blanches. Malheureusement, les routes de campagne sont toujours aussi mauvaises.

A Mareza -banlieue de Kwidzyn- superbe piste cyclable sur pusieurs kilomètres.

Au bout, belle côte à monter pour atteindre Kwidzyn, mais pas déçu !

 

Mes-images-7 6672

En haut de la côte... entrée de Kwidzyn

 

La ville est superbe, très bien entretenue, fleurie et acueillante.

Elle me rappelle des villes allemandes que Daniel et moi avons traversées en route pour Prague. (Rastatt, Ettlingen...). Rues piétonnes, paniers de géraniums et de fuschias, belles facades peintes, petits magasins d'artisanat... Le nord-est du pays présente beaucoup plus d'intérêt au niveau touristique que les régions centrales traversées depuis la frontière. 

Chelmno, Grudziadz, Kwidzyn.. : villes magnifiques ! (et ce n'était que le début...)

 

Mes-images-7 6675

Rues de Kwidzyn

Mes-images-7 6677

 

Mes-images-7 6682

Cathédrale de Kwidzyn

Mes-images-7 6685

 

 

 

Abords de la cathédrale

Mes-images-7 6687

 

Je décide de m'y arrêter pour une pizza / bière. Tampon au carnet à la Mairie et en route pour Biala Gora située plus au nord, sur les bords du fleuve.

De nouveau, belle piste sur 5 km jusqu'à Korzeniewo puis route plus ou moins cassée jusqu'à Biala Gora.

 

Mes-images-7 6691

Basket à la ferme...

 

Mes-images-7 6698  Mes-images-7 6700

       Encore une route qui appelle à l'aide !         Belle ferme en cours de restauration

 

Budimex, grosse société de construction polonaise, est au boulot sur un nouveau pont... un pelle hydraulique modèle 788 y travaille. Décidément elles ont la peau dure, les machines Poclain...

Juste avant Janowo, après des kilomètres à longer la digue en contrebas, j'aperçois des cigognes dans un champ de foin fraîchement coupé.

 

Mes-images-7 6693

 

Un chat noir, tapi à plat ventre, tentait une approche... Quand les cigognes l'ont vu elles l'ont raccompagné hors du champ d'un pas lent mais déterminé... Le chat court encore ! Faudra prévoir un autre casse-croûte.

A Biala Gora, température max ! Arrêt dans un Sklep (petit magasin) pour acheter à boire et demander la meilleure route pour Malbork que j'avais fixé comme possible objectif de la journée. Les vieux, le tenancier et un client, m'avisent de passer par Sztum car paraît-il, la route est meilleure...

 

Mes-images-7 6703

Entrée de Biala Gora

 

Résultat : Biala - Sztum en montée continue sur la route la plus affreuse jamais empruntée. Ce n'était qu'une succession ininterrompue de rustines de bitume collées sur des réparations plus anciennes... Ici aussi gare aux ombres... c'est là que se cachent les plus gros trous ! Tout bringuebalait sur le vélo, même le cycliste, qui hurlait mille jurons choisis, tant c'était pénible.

A Sztum, le camping est aux abords d'une usine de tuiles crachant des grosses volutes de fumée. Pas engageant ! En ville, l'hôtel Baster, répertorié dans le livret de la R1, est fermé depuis un bon bout de temps...

Passage au bankomat pour retirer du cash et remise en route pour les 10 derniers kilomètres de la journée.

 

Mes-images-7 6704

(Faut dire qu'il faisait si chaud et que la route avait été si mauvaise que j'avais pratiquement décidé de m'arrêter à Sztum. A 17h00 passées, l'idée de remettre en route pour 10 autres kilomètres sur la 55 bien passante, ne m'enchantait guère).

 

Pas le choix. Chaussée nickel même si très active. Arrivée à 18h00 à Malbork. Je m'établis dans le 'Stare Malbork', une pension située dans un endroit super calme de la ville, non loin du centre. Rock'n'Roll est débâté et dormira à la belle étoile ce soir, dans la cour (sécurisée) de l'établissement, sous la tonnelle, là où les clients prennent habituellement leur dernière bière du soir, solidement attaché à un banc très lourd.

Pas de soucis ce soir car le ciel n'engage pas à boire dehors...

Seul désavantage par rapport aux autres gîtes: ai du tout monter dans la chambre pour la nuit.

Repas vite pris et un tour en ville, belle mais moins vivante que Grudziadz ou Kwidzyn... mais c'était lundi soir et il était plus de 20h00.

 

Mes-images-7 6706

Entrée du Château de Malbork au couchant

 

Kolossal château en briques, pas mal restauré, ancien QG des Chevaliers Teutoniques.

Il est sur la bordure Est du fleuve. La lumière du soir l'enflamme !

 

Mes-images-7 6709

 

Mes-images-7 6712

Une entrée du Château

 

 

Mes-images-7 6716

L'ancien Hôtel de Ville de Malbork

 

Quelques ivrognes braillards tentent d'accoster des touristes, espérant pouvoir assurer leurs besoins en bière du lendemain... Ville vite endormie, comme le cycliste d'ailleurs...

La journée a été pénible : très grosse chaleur et état épouvantable des routes... mais ce coin nord-est de la Pologne est très beau..... et la Russie approche...

Ce sera peut-être pire ?

Voir les commentaires

Rédigé par johnsbikingtrips

Publié dans #Véloroute R1 - de Berlin à Klaipeda

Repost0

Publié le 8 Mai 2013

bannière vers 3

 

Berlin - La Pologne - Kaliningrad - Klaipeda par la Véloroute R1. Jour 9.

 

18 juin 2013. Malbork > Elblag, via Dzierzgon. 78 km. Très chaud.

 

Réveillé aux aurores vers 4h00. Il faisait déjà jour mais le ciel était gris et il semblait avoir plu. Rock'n'Roll toujours dans le kiosque, attaché au banc.

 

Mes-images-8 6719

Rock'n'Roll, attaché derrière le banc,dehors.... il n'a pas dû apprécier...

 

Petit déjeuner copieux et je descends tout le matériel pour bâter la bête. Les sacoches ARR semblaient totalement de travers. Je croyais les avoir mal accrochées mais il s'est rapidement avéré que le porte bagages etait cassé, côté gauche !

 

Mes-images-8 6721

La patte d'attache du porte bagages cisaillée...

 

L'attache basse était cisaillée et il manquait même un morceau de la patte. J'étais dans de beaux draps et me voyais déjà entrain de bricoler une patte en bois scotchée avec du ruban toilé pour pouvoir repartir, dans l'espoir de trouver un vélociste pas trop loin...

Je demande à la demoiselle de la réception si elle connaissait un magasin de vélos en ville.  Elle me répond oui en me disant même qu'il était excellent. Je lui explique mon dilemne et lui demande de me donner l'adresse où je pourrais faire réparer Rock'n'Roll.

Elle me dit de patienter et appelle quelqu'un au téléphone. En moins de deux je me retrouve avec le vélo dans le gros 4 x 4 de l'hôtel, conduite par l'homme "à tout faire" qui connaissait très bien le propriétaire du magasin, ayant usé ses pantalons avec lui sur les mêmes bancs d'école ...

Magasin énorme rempli de cycles de toutes tailles et destinations. Gros atelier où des spécialistes assemblaient des vélos sur mesure pour la vente en Pologne et ailleurs !

Miracle !! Un peu comme la fois, où, avec Daniel qui avait cassé sa roue arrière, on trouve un excellent marchand de vélos dans le premier patelin traversé !!

En moins d'une demi heure mon vélo est équipé du plus costaud modèle en magasin. La deuxième surprise est que fourniture et main d'oeuvre s'élèvent à la kolossale somme de € 20 ! En prime ils me donnent un T-shirt de leur marque ! Un très grand merci à eux pour leur accueil, leur compétence et leur bonté !

 

Retour à l'hôtel où "l'homme de main" me sort sa caisse à outils et un rouleau de chaterton au cas où...

 

Mes-images-8 6724

Re-bâtage de l'âne de métal..

 

Vers 10h30 / 11h00 tout est en ordre y compris mon support de drapeaux. Remerciements chaleureux aux personnes de l'hôtel qui ne voulaient rien accepter et me voilà en ville pour un rapide tour des monuments.

 

Mes-images-8 6727

Statue du roi Kazimierz Jagiellonczyk

 

Mes-images-8 6730

 

Le Château des Chevaliers Teutoniques

 

Mes-images-8 6733

 

Mes-images-8 6734

L'armurerie du Château...

 

Mes-images-8 6736

Le Château sur la rivière Nogat

 

Un coup de tampon à l'OT, un tour vers le château, un coup d'oeil de l'ensemble vu de l'autre côté de la rivière et c'est le départ vers la 515 en direction de Dzierzgon.

 

Mes-images-8 6742

 

Notre grand homme a sa rue à Malbork. Coïncidence que j'y passe le 18juin....

 

220px-De Gaulle - à tous les Français[1]

 

Un bar d'air dans les pneus dans une concession Fiat....

Route "up and down" sans intérêt. Il fait très chaud. Pique-nique dans une station service un peu futuriste.

 

Mes-images-8 6746

Non, ce n'est pas une annexe du Guggenheim, c'est le toit de la station service...

 

Arrivée à Dzierzgon, ville curieuse aux contrastes architecturaux intéressants... mais R1 introuvable.

 

Mes-images-8 6747

Entrée de Dzierzgon

 

Mes-images-8 6749

Ca, c'est de l'ingéniosité !!

 

Après un coup de tampon à la mairie, je trouve la véloroute qui passe par une succession de petits villages sympas: Nowiny - Bagart - Sweity Gaj... puis ça se gâte !

A Stare Dolno, la pancarte R1 a disparu à l'intersection. Je continue sur une route en très gros galets, poussant le vélo sur plus d'un kilomètre, pour me retrouver ensuite sur une route plus pourrie encore.

 

Mes-images-8 6752

La route en gros galets... cauchemar de plus d'un kilomètre..

 

La petite boussole sur mon guidon indiquait plein Est. Pendant quelques km je ne me soucie guère car plus d'une fois la route a fait des détours..

A Wysoka je demande ma route à la factrice qui me renvoie d'où je venais, m'indiquant qu'il fallait tourner à droite après un pont et une usine en ruines, direction Stankowo.

Après plusieurs kilomètres sur des dalles en ciment bombées et disjointes, secoué comme un prunier, craignant pour le nouveau porte-bagages, j'arrive à un carrefour où un cycliste très aviné s'étale devant moi, insultant la terre entière.

Après plusieurs tentatives il parvient à se remettre en route et disparaît rapidement dans le bas côté parmi de très hauts roseaux qui bordaient la route.

Succession de villages sur une route plate et droite dans une direction Nord / Nord-ouest. A l'horizon:  Elblag. Je loupe le point le plus bas de la Pologne, cause pas de panneaux. De Wisniewo à Elblag: 15 km additionels de route pourrie !

 

Mes-images-8 6766

Une rivière encombrée...

 

Mes-images-8 6768

Pas moyen de la quitter des yeux...

 

Elblag est atteinte à 18h30. Je dégote une pension très sympa au bout d'une rue de la vieille ville, près de la rivière. Vélo remisé dans le couloir.... roue avant desserrée. J'avais pourtant tout vérifié le matin...

Le quartier où je me trouve est magnifique, maisons très hautes et étroites, la plupart en brique, pignons sur rue, un peu comme à Amsterdam.

Beaucoup de créativité et d'originalité dans les plus récentes qui s'imbriquent très harmonieusement entre les plus anciennes. Larges zones piétonnes.  C'est très propre et très accueillant bien qu'un peu 'impersonnel'. 

 

Mes-images-8 6776

En face la pension..

 

Mes-images-8 6780

La cathédrale Saint Nicolas d'Elblag

 

 

Une architecture surprenante..

Mes-images-8 6781

 

Mes-images-8 6782

Non, c'est pas un panier de basket en haut !

 

Mes-images-8 6784

 

Mes-images-8 6786

 

Mes-images-8 6791

La cathédrale St. Nicolas sous les derniers rayons du soleil..

 

Mes-images-8 6794

Autre fantaisie architecturale... 

 

Nombreuses tavernes, certaines très bruyantes... Il a fait très chaud aujourd'hui..

Demain je regarderai mieux tout celà. Malheureusement la lumière du matin est moins intéressante que celle du soir.

 

Journée harassante de chaleur et de mauvaises routes: pavés, asphalt très abimé, galets, dalles de béton bombées... La Totale... Paysages sans grand intérêt et fin de parcours passant dans la vallée très plate  en compagnie d'automobilistes tarés.

 

.....Mais aussi de superbes consolations : l'extraordinaire gentillesse des gens de l'hôtel de Malbork, le vélociste miraculeux et la beauté d'Elblag que je découvrais à peine...

 

Mes-images-8 6797

Enregistrement de jurons sous forme de graffiti...

Voir les commentaires

Rédigé par johnsbikingtrips

Publié dans #Véloroute R1 - de Berlin à Klaipeda

Repost0

Publié le 7 Mai 2013

bannière vers 3

 

Berlin - La Pologne - Kaliningrad - Klaipeda par la véloroute R1. Jour 10

 

19 juin 2013. Elblag > Frombork. 52 km. Chaud et beau.

 

Grasse matinée car l'étape n'était pas trop ambitieuse. Un tour de la vieille ville d'Elblag pour voir l'architecture sous une autre lumière.

Mes-images-8 6805

 

Mes-images-8 6806

Encore des facades originales

C'est magnifique, même si une horrible cheminée d'usine rouge et blanche dépasse derrière les bâtiments de la belle perspective de la Stary Rynek... L'OT n'ouvrait qu'à 10h30, trop tard pour le coup de tampon habituel. Un garde sympa m'emmène au bureau du maire où sa secrétaire m'appose celui du Service de la culture. Pas autant de chance à la poste où une acariâtre ne voulait pas prendre de risques..

Mes-images-8 6816 modifié-1

Elblag, en Prusse polonaise

Mise en route pour quitter la ville un peu difficile car le tracé normal de la véloroute était perturbé par de très importants travaux de voirie et de pose des rails d'une nouvelle ligne de tram.

Mes-images-8 6820 modifié-1

Ici l'essence se vend au dm3... à vos tables de conversion ....

Finalement je trouve la Framborska, sensée me conduire à Frombork, comme son nom l'indique... Route magnifique en forêt. Ombre et calme. Parc Régional superbe.

 

Soudain, à Lecze, à gauche de la route, au loin, première vue de la mer et du lagon/ Isthme de la Vistule ! Magnifique !! (et super "boostant" pour le cycliste qui avait déjà bu un litre et demi d'eau depuis le départ, deux heures auparavant, tant il faisait chaud..)

Mes-images-8 6823 modifié-1

Première vue de la mer... magnifique !

Jusqu'à Kadyny, belle descente en forêt, zig-zags interminables avec quelques endroits défoncés...

Kadyny: arrêt à l'entrée du village pour regarder deux curiosités: un chêne de 700 ans, énorme, encore très vert et majestueux malgré un tronc complétement évidé à la base... je me permets de lui prélèver 2 petites  feuilles déjà jaunies. C'est pas souvent que l'on voit un tel arbre !

Mes-images-8 6826 modifié-1

Le vieux Chêne

A côté, le Country Club hôtel occupe quelques bâtiments d'une ferme ayant appartenue au Kaiser Wilhelm II. Tout le reste de la ferme est à l'abandon. J'aurais bien voulu voir l'intérieur d'une énorme grange, en particulier la charpente dont les parties visibles depuis l'extérieur semblaient très originales. Par un carreau cassé d'un autre bâtiment,  qui devait être la chaufferie de l'ensemble, j'ai une vue sur un atelier vide où il ne reste qu'une passerelle et de nombreux tuyaux encore fixés au murs.

Mes-images-8 6834

La chaufferie de la ferme du Kaiser..

Une tête de cheval en bois, abimée par le temps, montée au dessus d'une large porte, indique l'ancienne écurie. 

Mes-images-8 6829Une des portes de l'écurie..

Un coup de tampon à la réception vient remplir une nouvelle case de mon carnet.

 

J'atteins Tolkmicko à 13h30. Cette fois-ci c'est réellement le "bord de la mer"... Petit port de plaisance tiré au cordeau et  longue jetée.. Passage au Sklep pour acheter mon pique-nique, consommé sur le "port" un tantinet triste, mais sur une table en bois à l'abri du soleil quand-même !

Mes-images-8 6855

Tolkmicko ..

Mes-images-8 6851Ma table de pique-nique au 'port'

Une visite de la petite église et de la mairie/OT où un employé très sympa me trouve une chambre chez l'habitant à Frombork.

Mes-images-8 6840

L'église de Tolkmicko

Mes-images-8 6844

 

Mes-images-8 6843

 

Mes-images-8 6849

Remise en route sous un cagnard d'enfer pour monter "la côte".... 7km de montée sur une route en réfection complète... poussière, ornières, sable etc... mais en bonne compagnie: Caterpillar, JCB, Liebherr... tous concurrents de la marque que je représentais il y a déjà si longtemps..

La bonne nouvelle c'est que j'avais la route à moi tout seul car elle était fermée à toute autre circulation. Un champ de fleurs bleues... Ca y est, j'ai la trilogie comme le "Bleu, Blanc, Rouge" de Kieslowski, le cinéaste polonais.

Mes-images-8 6860Bleu..

Pogrodzie: ravitaillement en boisson et remise en route pour les dix derniers kilomètres jusqu'à Frombork.

Mes-images-8 6865

La campagne....

Mes-images-8 6870Un jardin décoré..

La route est belle en forêt. Pas la route elle-même qui est encore une catastrophe, mais la forêt !

Arrivée à Frombork milieu de l'après -midi.

Mes-images-8 6872Ville de Copernic

Bed and Breakfast très sympa. J'y suis seul. Douche froide car panne de courant juste à ce moment là, mais bonne tout de même tant il faisait chaud .. C'est la patronne qui fait à manger ce soir. Elle me propose du poisson frais pêché dans le lagon.

J'en profite pour nettoyer Rock'n'Roll, en particulier les dérailleurs et la chaine. Un coup d'huile en prime ! Y'en avait bien besoin.

Tour en 'ville' en passant par les petites rues abruties de chaleur. Ca n'empêche pas les chiens d'aboyer. C'est un concert non stop.

  Mes-images-8 6881  Mes-images-8 6874

La cathédrale !!

J'avais été surpris, au dernier virage avant d'entrer dans le bourg, par l'apparition soudaine de l'énorme cathédrale en briques perchée sur la colline à droite. Une très grande pelouse habillait la pente en bas de laquelle une imposante statue de Copernic semblait garder les lieux. Il y a tout de même vécu 33 ans ! 

Quelques très belles bâtisses, un petit port avec un café d'ou sortaient des chants de marin polonais.

Mes-images-8 6895      Mes-images-8 6882

Le port de Frombork

Peu de différence avec les nôtres, mêmes sons d'accordéon diatonique, mêmes refrains mélancoliques, mêmes effets sur le cycliste.. Je demande au patron où il avait eu la musique. Ne savait pas car il l'avait pompée sur Internet. Dommage, elle était très belle. 

La plage de sable  fait bien 20m de long. Pas grand monde à se baigner malgré une mer très calme. Quelques barcasses, deux-trois voiliers..

Mes-images-8 6900Prêt pour la sortie de demain 

Une jeune fille peignait sur le port.. Quelques marins s'affairaient. Les marqueurs avec petits drapeaux de couleur s'entassaient sur le quai en attente de la prochaine pêche. Une vieille bascule attendait le poisson.. Le cinéma sur la place du village était baigné d'une lumière de fin d'après-midi, chaude, d'ombres longues, lui donnant un air années 50. Je l'imaginais en Noir et blanc, comme le merveilleux docu TV sur Brassens, tourné à Sète au tout début de sa carrière... Il ne manquait que les platanes et les lampions..

Mes-images-8 6935Le cinéma municipal

La ballade m'emmène en haut de la côte. La cathédrale était ouverte. Magnifique et imposante. Quelques photos de détail car de si près, inutile d'espérer tout faire entrer dans la petite boite électronique.  Une messe en cours..

Mes-images-8 6920              Mes-images-8 6919

La cathédrale

Plusieurs curés et une femme officiaient. Pas de risque de poussière dans les tuyaux de l'orgue... L'organiste faisait donner de la voix à l'instrument. Sept ou huit confessionnaux. Je ne m'attarde pas car les visites sont normalement interdites durant les messes. Dommage, j'aurais bien photographié quelques détails de l'intérieur..

Mes-images-8 6926           Mes-images-8 6931

Retour au B&B par un petit chemin derrière la cathédrale. Un mémorial aux enfants du pays tombés à Katyn... 4 petites croix en bouleau.

 

Mes-images-8 6932Katyn

Je m'installe sous la tonnelle du jardin pour écrire un tas de cartes postales que j'avais accumulées depuis le début du voyage. Deux bières stimulent l'imagination.

 

Ma logeuse me sert un excellent repas de poisson et de salade. En prime, des fraises fraîches à la Chantilly. Les fraises, c'étaient des vraies, qui sentent la fraise et la Chantilly était maison. Ici ils n'ont pas encore été pollués par l'infecte mousse à raser qu'on nous sert en France..

 

Au lit de bonne heure car demain, c'est la Russie !

Voir les commentaires

Rédigé par johnsbikingtrips

Publié dans #Véloroute R1 - de Berlin à Klaipeda

Repost0

Publié le 6 Mai 2013

bannière vers 3

 

Berlin - La Pologne - Kaliningrad - Klaipeda par la véloroute R1. Jour 11

20 juin 2013. Frombork - Kaliningrad. 79 km. Beau et chaud

 

Levé 7h00 après une nuit en morse.. Le lit était un peu court... mais fin prêt pour la Russie !!

 

Mes-images-8 6936

Lit de militaire polonais...

 

Petit déjeuner habituel, copieux pour "énergiser" le cycliste..

 

Mes-images-8 6939

Pendant mon sommeil, d'autres travaillaient

 

Bâtage de Rock'n'Roll et passage en 'ville' pour prendre les objets que j'avais vus la veille. Le magasin est situé au pied du vieux Château d'eau, tour carrée, très haute, avec une plateforme d'observation située au sommet.

 

Mes-images-8 6950

L'escalier du Château d'eau...

 

Dizaines de marches.... mais la vue est spectaculaire. Frombork 360° tout de même !

 

Mes-images-8 6945

Frombork vu du ciel...

 

Mes-images-8 6954

Un petit coin Copernic dans la tour du Château d'eau

 

Maintenant, faut y aller ! Route Nord-Est jusqu'à Braniewo. Rien de spécial. C'est une ville d'échanges entre Pologne et la Russie, qui n'est plus qu'à 6 km..

 

Mes-images-8 6961

Ca se précise !

 

Coups de tampon dans le carnet à l'OT et ravitaillement en eau dans une station service.

 

Mes-images-8 6960

Plutôt que de l'abattre, on construit autour !

 

Le soleil tapait déjà et je préférais être prévoyant..

 

Mes-images-8 6959

Contribution à la culture à Braniewo

 

10h45 : Gronowo, poste frontière côté Polonais. Quelques magasins tristes typiques des postes frontière... néons... alcool, café, chocolat et autres articles sans intérêt..

 

Mes-images-8 6962

Les Bretons sont partout !

 

Une demi heure d'attente à cause de trois voitures qui n'en finissaient pas.. Probablement une entourloupe dans les "documenti" ou des passages trop fréquents pour faire le plein côté russe... Je rencontre deux Hollandais que j'avais déjà aperçus à la station de Braniewo. Ils font un "Pays-Bas - St Petersbourg" dans le cadre d'une action caritative. S'ils arrivent dans les délais convenus, les sponsors verseront les sommes promises. Pas de sacoches sur les vélos: tout est dans la fourgonnette qui les suit de bout en bout... Ca, c'est la classe !

Finalement c'est mon tour au guichet. Le douanier me libère rapidement, à peine un coup d'oeil dans le passeport. C'est vrai que je quittais la Pologne avec un passeport CEE donc pas de raison de compliquer la vie du cycliste !

 

Mes-images-8 6963

C'est déjà compliqué à lire quand c'est dans le bon sens !

 

No man's land..... Douane russe. Je remonte la file jusqu'au feu d'attente. Sans être prioritaires, les vélos bénéficient malgré tout de bienveillance à cause de leur lenteur... A moins que ce ne soit une forme de condescendance de la part des Fangios du 4 x 4. Mon passeport disparaît à travers une minuscule fenêtre.. Le douanier, coiffé de sa galettière verte, semble prendre plaisir à le scruter, le feuilletant lentement et méthodiquement jusqu'à la page du visa que j'avais obtenu à Paris.... -car, faut pas oublier que pour visiter la Russie, le visa est obligatoire et ne s'obtient pas à la frontière- (Voir les commentaires à ce sujet dans un de mes articles de préparation de ce voyage...).

Après avoir examiné mon Sésame en long et en large et m'avoir demandé où j'allais à Kaliningrad, combien de temps j'y resterais et ce que j'allais y faire, j'entends soudain l'imprimante qui me crache la "Migration Card", document qu'il faut garder précieusement durant tout le séjour en Fédération de Russie. (Il est récupéré à la sortie, donc vaut mieux pas le perdre...). 

Finalement, à 11h30, me voici officiellement en "grande Russie soviétique" -en vélo- !!

Premier arrêt juste après la douane pour photographier la pancarte "Welcome to Russia", Pas peu fier le cycliste !! Je pouvais maintenant dérouler mon petit drapeau russe !

 

Mes-images-8 6966

Ce n'était pas un rêve.... Bienvenue en Russie - Dobro Pojalovat !

 

Je n'avais pas osé demander au douanier de tamponer mon Carnet de Pèlerin... on ne sait jamais...

 

Mes-images-8 6968

Pour moi, ce sera arrêt à Kaliningrad ..... cette fois-ci !

Moscou et Saint Petersbourg devront attendre.

 

Mamonovo est atteint après quelques kilomètres sur une route excellente. La ville tient son nom de Mamonov, héros de l'Union Soviétique, dont le buste orne le jardin du souvenir rappelant des faits marquants de la Seconde Guerre mondiale...

 

Mes-images-8 6969

La dernière guerre est encore très présente.

 

Mes-images-8 6971

Mamonov, taillé à la faucille et façonné au marteau !

 

Passage au guichet 'Obmen Valuti' (change), à la Sberbank, Caisse d'Epargne russe, pour me procurer des roubles et faire tamponer le carnet par une caissière très surprise de la demande mais autrement moins coincée que la postière d'Elblag.. 

Après un rapide tour du centre ville, remise en route sur la nationale en direction de Kaliningrad.

Mes-images-8 6974

Célébration de la victoire de l'URSS.

 

Plusieurs sections interminables car très droites, s'articulant au niveau des villages traversés. Premier arrêt à Piatidorozhnoe, au "magasin", où la vendeuse s'abrutissait devant un poste de TV beuglant de la musique invisible tant l'image était mauvaise..

 

Mes-images-8 6977

Piatidorozhonoe.

Mes-images-8 6978

Son magasin

 

Les frigos avaient dû tomber en panne tant ça sentait la viande avariée... Le petit square à côté du magasin était lui aussi d'un autre temps..

 

Mes-images-8 6979

Le square...

 

Mes-images-8 6982

Curieuse combinaison chez un enthousiaste nostalgique...

 

Ladushkin. Passage à niveau fermé. Un train n'en finissait pas d'arriver. La chaleur est torride. Finalement, une loco et un wagon se glissent péniblement sur les rails à 10 km/h. 

Au pont d'Oushakovo, des ados profitent de l'eau de la rivière en contrebas en s'y jetant à maintes reprises. Je les aurais bien suivis ... Petit 'chantier naval'.

 

Mes-images-8 6989

Oushakovo

Mes-images-8 6991

Un petit chantier de réparations

Image sortie d'un autre lieu, d'une autre époque..

 

Mes-images-8 6992

Un peu plus loin...

 

 

Continuation 'up and down' avec une circulation qui doucement se densifie, pour devenir parfaitement cauchemardèsque.

Plusieurs fois j'emprunte les trottoirs car y'a vraiment trop de monde et beaucoup roulent comme des malades.

 

Mes-images-8 6999

Le monument à l'ancre.. On approche !

 

J'aperçois la pancarte "Kaliningrad".... mais de l'autre côté de la route. Pas question de louper la photo avec Rock'n'Roll devant. Après une bonne dizaine de minutes d'attente, je réussis à traverser et à positionner le vélo devant le panneau afin d'immortaliser l'extraordinaire moment. Plusieurs photos, just in case ...

 

Mes-images-8 6996

Un peu plus loin, vérifiant mes cartes à un carrefour, un automobiliste s'arrête sur la voie d'en face, traverse et me confirme la direction pour rejoindre le fameux pont en treillis marquant l'entrée en ville. Faut tourner au deuxième feu à gauche... qu'il me dit en Allemand. D'avoir plusieurs fois évoqué 'l'Ampelman', lorsque j'étais à Berlin avec ma femme, m'a bien servi, car "Zweiter Ampel, links" ne faisait pas partie de mon vocabulaire avant cette visite...

Au coin de Ulitsa Transportnaya et de Ulitsa Portovaya, achat de boisson dans une station qui faisait l'angle. L'employé parlait plusieurs langues... son frère travaille à Courbevoie... Ca me rappelait le gardien de banque à Moscou qui avait écrit une thèse sur un scientifique français du XIXè siècle... Y'a pas de sots métiers quand il faut nourrir la famille.

Puis c'est le pont treillis 'Allemand'.

 

Mes-images-8 7002

Thyssen - Krupp ? C'est du solide, fait pour durer !

 

L'Enfer total. Inextricable enchevêtrement de voitures et de camions klaxonnant, s'invectivant, se bloquant le passage tant le volume de véhicules venant des différentes directions était démesuré par rapport à la largeur du pont... 

De deux choses l'une: ou j'attends que ça se calme et j'y passe la nuit, ou je fais comme les autres, me frayant un passage à travers la circulation - qui de toute façon était à l'arrêt - .

Visant le trottoir d'en face, je pousse le vélo parmi les voitures, les camions et les bus, qui n'ont pas d'autre option que de me laisser passer. La "traversée" se déroula mieux que prévu et en très peu de temps j'étais de l'autre côté. Ouf !!

Je passe le pont en restant sur le trottoir. Pas question de s'aventurer sur la chaussée car les esprits échauffés par l'attente et la crainte de faire une bosse dans leur belle auto, n'auraient certainement pas toléré qu'un cycliste, même étranger, ralentisse leur soudaine libération du chaos.  

Entrée dans Kaliningrad en longeant le quai. Ville très étendue. Larges avenues. Beaucoup d'arbres: des tilleuls. Quelques difficultés à trouver un passage permettant de monter sur Leninsky Prospect puis fin de parcours sympa jusqu'à la Villa Severin, petit hôtel super bien situé au bord d'un grand lac, au calme dans une vieille rue pavée.

 

Mes-images-8 7004

La superbe Villa Sévérin. A recommander à tout visiteur de Kaliningrad !

 

Mes-images-8 7008

Le lac.

 

Mes-images-8 7005

Quartier très calme.

 

Journée éprouvante à cause de la chaleur, de la monotonie des routes et de la très dense circulation ne permettant pas le moindre écart... Comme les Polonais, les Russes doublent large, mais de temps à autre il y a l'exception... Encore une fois, le rétroviseur s'avère indispensable !

Villages cafardeux, pas très bien entretenus; même les imposants monuments aux disparus de la dernière guerre sont envahis par les mauvaises herbes...

 

Mes-images-8 6983

Un des nombreux Monuments aux Morts

 

Magasins bordéliques et tristes.... Ca ne sent pas la "richesse" polonaise... (Tout est relatif).  

La route de Ladushkin à Kaliningrad est un enfer pour les vélos. Pas de pistes, peu de trottoirs... Faut avoir l'oeil rivé sur le rétro... Les drapeaux de sécurité, le gilet fluo, les leds clignotants sur le casque ne sont pas de trop...

La Villa Severin efface rapidement toute cette tourmente. Au calme d'une vieille rue abrorée, le lieu est magique. La terrasse fleurie surplombe un jardin magnifique.. Le service est rapide et efficace. Les chambres nickel. Rock'n'Roll, garé au sous-sol ne se plaint pas non plus. Excellent repas du soir pris sur place car pas le courage de redescendre vers le centre.. trop loin.

Un rapide SMS à Oleg pour convenir de la logistique Kaliningrad - Svetlogorsk samedi.

 

Voir les commentaires

Rédigé par johnsbikingtrips

Publié dans #Véloroute R1 - de Berlin à Klaipeda

Repost0

Publié le 5 Mai 2013

bannière vers 3

 

Berlin - La Pologne - Kaliningrad - Klaipeda par la Véloroute R1. Jour 12

 

21 juin 2013. Kaliningrad "all day".

 

Grasse matinée car Rock'n'Roll ne sera pas sollicité aujourd'hui, son cavalier ayant prévu que la journée se passerait à pied, histoire de reposer l'âne de métal qui avait bien souffert en Pologne et de visiter Koenigsberg....

J'appelle Oleg, le 'Correspondant' de la R1 à Kaliningrad. On convient de se voir à 9h00 dans son bureau, sur la place de la Victoire, au centre ville.

 

Mes-images-8 7008

Le lac Verhnee

 

Longue ballade le long du lac et par des avenues ombragées jusqu'à l'énorme place centrale où se dressent la Colonne de la Victoire et la Cathédrale du Saint Sauveur, entre autres...

 

Mes-images-8 7028 modifié-2

La Place de la Victoire vue du bureau d'Oleg

 

Après avoir cherché un peu et demandé plusieurs fois, je trouve le bâtiment abritant le bureau d'Oleg.

Réception très sympa, comme deux vieux amis qui se retrouvent ...

C'est vrai que l'on avait échangé pratiquement six mois de mails avant cet entretien.

 

Il m'explique comment il est arrivé à s'impliquer dans la R1, actions entreprises, la bureaucratie russe, les obstacles surmontés... mais il est confiant que les choses s'arrangent malgré l'énormité de la tâche à accomplir et l'inertie de la machine administrative.

Tant mieux pour nous autres cyclos, car dans l'enclave de Kaliningrad, la R1 est "virtuelle" et n'existe que par le travail d'Oleg. (Voir sa mine d'informations dans les PDF que l'on trouve sur le site officiel de la R1  [www.euroroute-r1.de]).

Dans un de ses mails, Oleg avait proposé que l'on fasse la route ensemble jusqu'à Svetlogorsk. Ses parents habitent dans cette ville côtière, un peu la 'Riviera' russe sur la Baltique.

Dans la foulée, il m'informe avoir lancé un appel à la mobilisation vélocipédique sur un réseau social, invitant ceux et celles de ses amis qui voudraient se joindre à nous d'être au rendez-vous du lendemain.

Il m'indique également les points d'intérêt en ville,  histoire de bien remplir ma journée de vendredi...

On se quitte se donnant rendez-vous au pied de la haute colonne, sur la place, le lendemain matin à 9h00.

Mes deux journées à Kaliningrad allaient être bien pleines.

 

Mes-images-8 7017

Festival du Maquillage.... Le deuxième produit gratuit !

 

Je passe au bureau de l'Office du Tourisme à côté du grand théâtre. Le personnel est très compétent et proactif. Bonne discussion sur mes impressions premières.. Ca fait du bien ! (Depuis, deux allers-retours de mails avec l'OT ont complété cette discussion).  

Coup de chance, le théâtre est ouvert. Des classes entières d'enfants blonds comme les blés en sortent ou s'y engouffrent avec leurs maîtresses, pour les représentations de fin d'année scolaire.

 

Mes-images-8 7036

Le théâtre

 

Même architecture extérieure que le Bolshoï à Moscou, sorte d'Assemblée nationale  couleur pastel, décoré d'une alternance de médaillons des grands hommes de théâtre russe et de faucilles et de marteaux.. La culture appartient au peuple !

 

Mes-images-8 7039 modifié-1 Mes-images-8 7042 modifié-1

Grandeur et décadence de la Russie: Pushkin et le Communisme

 

J'y rentre, curieux de voir l'intérieur. Colonnes imposantes, escaliers monumentaux,  plafonds très hauts, lustres magnifiques... Quelques photos de détail tant il était impossible de tout faire entrer dans la boite ! 

 

Mes-images-8 7047

Le foyer du théâtre

 

Mes-images-8 7049

En ressortant, le soleil était déjà haut dans le ciel. Les enfants jouaient dans les fontaines qui ornaient la place où de très grands massifs étaient couverts de fleurs. 

 

Mes-images-8 7056

Au début ils étaient autour... puis rapidement dedans !

 

Descente de Prospect Mira. Longue rangée de bâtiments magnifiques. Université de Technologie,  re - fontaines et massifs...

 

Mes-images-8 7038

 

Statues de Pierre le Grand, du Combat de Bisons devant l'ancien tribunal, ..

 

Mes-images-8 7057

 

Mes-images-8 7063

 

Mes-images-8 7064

Symbole de l'affrontement entre prévenu et procureur...

 

Sur la Place de la Victoire, visite de la cathédrale construite en 2006. Des travaux sont en cours derrière l'Iconostase. C'est splendide dans la simplicité et la richesse du décor !

 

Mes-images-8 7074

Une petite flamme brûle pour ceux que j'aime...

 

Mes-images-8 7077

La chapelle attenante

 

Rapide déjeuner pour ne pas perdre de temps puis descente le long de Leninskii, direction le Musée de la Marine. 

 

Mes-images-8 7065

Aeroflot, membre de 'Skyteam'... Les temps ont bien changé !

 

Mes-images-8 7081

Leninskii Prospect

 

Parcours en zig-zag par un dédale de petites rues. Un symbole du m'as-tu-vu 'nouveau russe': le 4 x 4 BMW blanc garé à cheval sur le trottoir.

 

Mes-images-8-7082.JPG

"Piétons, je vous emmerde", qu'il semble dire !

 

Mes-images-8 7083

Pistache - Chocolat... Enfant, c'étaient mes parfums préférés...

 

 Mes-images-8 7084

L'envers de la splendeur

 

Mes-images-8 7086

Livres en libre service

 

Mes-images-8 7090

Le gymnase près des quais...

 

La chaleur et l'humidité ambiante deviennent insupportables aux abords du musée.

Je rencontre les deux Hollandais vus à la frontière hier. La circulation étant devenue trop insupportable à leur goût, ils ont embarqué les vélos dans un bus pour faire les derniers kilomètres. C'est vrai que ce n'était pas drôle, mais quand même !

 

Super visite dans la fraîcheur de l'aquarium très fréquenté vu la température extérieure.

 

Mes-images-8 7099

Le "bon vieux temps" est toujours présent...

 

Montée dans le phare qui coiffe le bâtiment. Il avait été fabriqué en France, par les Anciens Etablissements Barbier, Bénard et Turenne en 1924. Splendide bloc de lentilles.

 

Mes-images-8 7115 modifié-1

Le sousmarin B-413 et le Victor Patsaev. Au loin, la cathédrale Emmanuel Kant.

Dans le fond, le village des pêcheurs.

 

Continuation par la visite du bateau océanographique "Vityaz" qui a découvert le point le plus profond des océans dans la fosse des Mariannes. Lettre de Cousteau...

 

Mes-images-8 7116

Au fond, le fameux pont treillis allemand

 

Visite du sousmarin B-413...

Mes-images-8 7138 modifié-2

Des kilomètres de fils et de tuyaux, de cadrans, de robinets, de manomètres... Tubes lance-torpilles...

Mes-images-8 7135

Mes-images-8 7145

C'est par là qu'on les mettaient à l'eau...

 

80 marins à bord dans une exiguïté impensable. Faut aimer ! Mais comme on dit: "tous les goûts sont dans la nature" !

Passer d'une section à l'autre par les sas ronds demande souplesse et agilité. Les portes de sécurité isolant chaque caisson ne mesurent que 75/80cm de diamètre... Pas bon pour le dos, mais l'occasion de visiter un sousmarin soviétique était unique...

 

En route pour la cathédrale 'Emmanuel Kant'. A pied faut pas trainer, tant la ville s'étale. C'est un peu comme St Petersbourg ! Sur la carte ça paraît tout proche. C'est trompeur...

Arrivé à la fermeture... j'ai juste le temps de voir l'orgue et les vitraux magnifiques avant que l'on me demande très gentiment de partir... La tombe de Kant devra attendre la prochaine fois !

Mes-images-8 7159 modifié-1  Mes-images-8 7172 modifié-1

Retour vers la Villa Sévérin. L'orage éclate ENFIN ! Pendant le déluge, je m'abrite sous un énorme parasol de "bier garten", près du lac inférieur. Le faux gazon est vite inondé, j'ai les pieds dans l'eau, mais qu'est-ce que ça fait du bien !

C'est l'occasion de retrouver le goût de la bière "Baltica N° 7"..

 

th-1-.jpg

 

La température chute d'un paquet de degrés; paradoxalement la pluie évacue l'humidité. Le bonheur !

Les pédalos ne trouvent pas preneur..

 

Mes-images-8 7177

Remontée vers l'hôtel par les lacs Nizhnee et Verhnee.

En chemin, je passe encore quelques lieux surprenants, comme le mémorial aux aviateurs de Normandie-Niémen ou celui du Héros de l'Union soviétique, le sous-marinier Alexandre Ivanovitch Marinesko.

 

Mes-images-8 7179 modifié-1 

Mes-images-8 7186  Mes-images-8 7191

 

Mes-images-8 7188 modifié-1

 

Mes-images-8 7202

L'extrémité du lac..

Mes-images-8 7203

 

Excellente journée de visites. J'ai eu mon "bain russe" et suis heureux. Demain Rock'n'Roll et son cavalier reprendront la route pour de nouvelles aventures qui seront vraisemblablement encore pleines de surprises !

Voir les commentaires

Rédigé par johnsbikingtrips

Publié dans #Véloroute R1 - de Berlin à Klaipeda

Repost0

Publié le 4 Mai 2013

bannière vers 3

 

Berlin - La Pologne - Kaliningrad - Klaipeda par la Véloroute R1. Jour 13

 

22 juin 2013. Kaliningrad - Svetlogorsk. 59 km. Beau et chaud !

 

 

Grand bleu ! L'orage d'hier a nettoyé le ciel et l'air. Il fait enfin frais !

Départ de la Villa Sévérin à 8h30 pour rejoindre Oleg sur la grande Place de la Victoire.

 

Mes-images-8 7208 modifié-1

La "Villa Severin" tient son nom d'un membre de la famille: Severin Kopelovich GLYASMAN. 1915 - 1986. Il était chirurgien et fit des milliers d'opérations durant la Seconde Guerre Mondiale. Il fut décoré plusieurs fois des plus hautes distinctions soviétiques.

 

Je n'avais pas remarqué hier que le Consulat allemand était dans la rue Leningradskaia... Un peu ironique quand on considère que la bataille de Leningrad (900 jours de siège) fut une des pires batailles de la deuxième guerre mondiale !

Place de la Victoire la fine équipe était déjà bien constituée. En tout, une douzaine d'amis d'Oleg avaient répondu à l'appel. Quelques uns/unes de ses étudiants, des amis d'amis, tous fins prêts pour les 58 km qui nous attendaient.

 

Mes-images-8 7213

La fine équipe sur la Place de la Victoire...

 

Mes-images-8 7210

Oleg et moi avant le départ..

 

La plupart n'avait jamais fait un tel parcours et certains avaient même acheté leurs vélos l'avant-veille !!! 

Présentations, photo de groupe devant la Colonne de la Victoire, attente des derniers et finalement à 9h10, en route en file indienne dans Sovietsky Prospect, direction Nord-Ouest.

Passage devant l'imposant monument des pilotes de la Baltique: avion en forme d'une pointe de flèche aux formes très épurées...

Après quelques km on quitte enfin cette artère très passante pour prendre les petites routes bucoliques qui sont reprises dans les cartes du site de la R1.

 

2013-06-Bike 0176

Un cycliste heureux !!!!

 

 

J'avais beaucoup rêvé en regardant ces cartes d'un autre temps durant les préparatifs du voyage. Les suivant maintenant sur ces petites routes, je me rends compte qu'elles  sont en réalité plus une image de ces campagnes paisibles que réelles cartes routières.

Arrêt au fort numéro 5. Photos, tour du fort.  Quelques pièces d'artillerie sont exposées dont une Katiousha (Orgues de Staline).

 

http://img.over-blog.com/300x225/4/93/13/26/Mes-Images-2/Mes-Images-3/Mes-Images-4/Mes-Images-5/Mes-Images-6/Mes-images-7/Mes-images-8/Mes-images-8-7219.JPG

Orgue de Staline

 

Mes-images-8 7221

  Détail du monument aux morts au fort

 

Route peinarde et ombragée.

Arrêt au lac artificiel juste avant Lublino. C'est une réserve d'eau potable pour la ville de Kaliningrad.

Mes-images-8 7226 modifié-1

 

Ce sont les Allemands l'ont creusé. Passage obligé devant la plaque qui explique qu'en ce lieu, le Kaiser Wilhelm a pris son petit déjeuner !

 

Mes-images-8 7229

Oleg et moi derrière la plaque commémorant le petit déjeuner du Kaiser...

 

Mes-images-8 7235

A vos souhaits ..... (Kosmodemianskaga tout de même !).

 

A Lublino on s'arrête pour faire le plein des gourdes à un puits artésien. L'eau coule continuellement. Les habitants viennent nombreux remplir bidons et bouteilles de toutes tailles. L'eau est fraîche et excellente ! Dommage que l'on ne puisse pas en emporter une plus grande quantité.

 

Mes-images-8 7237

Le puits artésien

 

Mes-images-8 7238

Attention !

Citoyens !

L'eau c'est la vie.

Merci de garder la source propre !

 

A Chérépanovo, trou paumé au milieu de nulle part, où trônent quelques immeubles en loques, la troupe s'arrête pour acheter des glaces. Le kiosque n'avait certainement jamais vu tant de monde !

 

Mes-images-8 7239

 

Arrêt supplémentaire 10 km plus loin, un peu avant Kumachévo. Serguéï, un participant fort sympathique et très volubile est du coin et connaît la région comme sa poche.

 

2013-06-Bike 0097

On s'enfile dans un chemin qui traverse une grande étendue herbeuse et valonnée. Derrière une bosse: un petit étang caché dans les roseaux.  Un coin d'herbe rase. Un petit accès à l'eau...

Mes-images-8 7249 modifié-1

 

Il n'en fallait pas plus pour que la moitié de la troupe s'y jette. Certains avaient prévu le maillot... d'autres y sautent en jeans coupés... Oleg avait apporté quelques en-cas, d'autres avaient amené des gâteaux...

Super moment de rigolade !

 

2013-06-Bike 0085 modifié-1

Reprise des choses sérieuses... Oleg et moi.

 

Temps de remettre en route... ceux qui avaient nagé en jeans ont vite compris que ça n'avait pas été la meilleure chose à faire... coton mouillé sur fesses trop tendres = beaucoup de pédalage en danseuse...

La route est belle, calme, pratiquement toujours à l'ombre.

 

2013-06-Bike 0064

 

Tilleuls, autres essences...  En prime c'est relativement plat. Des grandes prairies herbeuses pleines de lupins et de gueules de loup s'étendant de part et d'autre.

 

Mes-images-8 7247

 

 

Mes-images-8 7242

Otradnoyé, fin d'après-midi: dernière ligne droite avant d'entrer à Svetlogorsk.

 

Mes-images-8 7260

Mes-images-8 7299

3G à Svetlogorsk. On n'arrête pas le progrès !

 

On se quitte à l'entrée de la ville. Quelques "amis" signent mon carnet... Photos, remerciements, poignées de main... Certains filent à la gare pour rentrer en train.

 

2013-06-Bike 0196

Oleg m'accompagne à l'hôtel et s'assure que tout est en ordre.

 

Mes-images-8 7271

 

Il m'avait invité à participer à un barbecue avec ceux qui restaient. Malheureusement j'avais si peu de temps pour voir cette "Côte d'Azur" russe que j'ai dû décliner son offre - à contre-coeur-. 

Mes appartements dans l'hôtel sont immenses... un salon, une chambre et une salle d'eau dignes du Kaiser...

 

Mes-images-8 7262

Mes appartements... tout à fait au fond, ma chambre..

 

Rock'n'Roll est garé, débaté, dans le hall en bas.

Douche rapide et sortie en ville. Passage à l'OT dans la rue Karl Marx. Foire à neu-neu dans la rue Lénine qui ressemble, avec ses pins à l'avenue de Port en Drô à Carnac, en plus bruyant et plus commercial...

 

Mes-images-8 7273  Mes-images-8 7304

 

La plage de sable est très étroite, pas très belle, surplombée dans sa partie centrale d'une promenade de 5 à 10m de large. Ailleurs elle est adossée à la pente.

 

Mes-images-8 7294  Mes-images-8 7320

 

Le côté "mer" de la promenade est occupé par des dizaines de stands de bijoux fantaisie en ambre et de souvenirs de bord de mer. De l'autre côté, les barbecues des vendeurs de brochettes et de saucisses enfument le passant.

 

  Mes-images-8 7321

 

  Le Grand Palace Hotel, Allée Bérégovoy et la tour en tôle..

 

 

Au milieu de 'l'esplanade': un établissement de "luxe" au décor clinquant, avec son lot de grosses voitures des nouveaux riches locaux. Pas question de descendre des rues en surplomb à pied !

Dommage qu'une haute tour en tôle ondulée gâche la perspective !

 

Quelques contributions à la culture..

 

Mes-images-8 7278   Mes-images-8 7286

  Le cadran solaire et la Nymphe, à droite.

 

Mes-images-8 7319

Mes-images-8 7317   Mes-images-8 7338

Les couleurs d'un bel été !

 

Forte densité d'éléphants de mer occupés à se tartiner de crème solaire et à rôtir sur l'étroite bande sableuse. Pas beaucoup de place pour jouer. C'est les Sables d'Olonne à marée haute..

 

Chaque restaurant de l'avenue Lénine a sa propre animation musicale... C'est un concours à celui qui étouffera l'autre... Le plus fort le mieux, tant et si bien que l'espace est réduit à une une cacophonie invraisemblable...

Les quelques clients capables de supporter un tel vacarme semblent totalement abrutis devant leurs assiettes.

Repas pris dans un restau où je croyais être au calme... jusqu'à ce que celui-là aussi rajoute sa louche de décibels au 'langoureux' russe, au disco, à Sinatra et au Rock'n'Roll qui jaillissait des voitures montant et descendant l'avenue à côté.

Quelques photos et retour au calme de l'hôtel !

 

Mes-images-8 7325 Mes-images-8 7330 

 

La Baltique; une Isba en bois dans un quatier 'tranquille'... un chat curieux !

 

Mes-images-8 7335

 

 

Va falloir démarrer de bonne heure demain pour profiter de l'Isthme de Courlande...

Voir les commentaires

Rédigé par johnsbikingtrips

Publié dans #Véloroute R1 - de Berlin à Klaipeda

Repost0

Publié le 3 Mai 2013

bannière vers 3

 

Berlin - La Pologne - Kaliningrad - Klaipeda par la Véloroute R1. Jour 14.

 

Le 23 juin 2013. Svetlogorsk > Nida / Preila (Lithuanie). 106 km. Beau, chaud et lourd... très gros orage en soirée.

 

Levé à 5h00 car impératif de faire un maximum de kilomètres aujourd'hui afin de ne pas être pris de court demain pour le Ferry. Mise en route sous un ciel moutonneux, un peu gris et frais. Pas un chat dans la rue.

 

Mes-images-8 7347

Pour les Soviétiques, la guerre commence le 22 juin 1941.

 

Hier j'avais demandé à Oleg de m'indiquer le meilleur chemin entre Svetlogorsk et Zelenogradsk, porte d'entrée, côté russe, de l'Isthme de Courlande. Il m'avait déconseillé la route côtière via Pionerski car selon lui, cette option, pourtant reprise sur la carte, n'est pas très praticable. (beaucoup de sable...)

Pour lui, la seule route à considérer c'était l'autoroute !!!

 

Mes-images-8 7343

Le lac

 

Rien de plus simple: passer devant le lac en sortant de la ville vers l'est; au rond-point, laisser la station Lukoil à gauche et, après environ 2 km, prendre l'autoroute, direction Zelenogradsk.

J'hallucinais.... prendre l'autoroute !!! Il m'a dit de rester sur la bande d'arrêt d'urgence et que tout irait bien. 27 km d'asphalt tout neuf plutôt qu'un chemin douteux !!

Ok, pourquoi discuter ? Après tout il doit connaître son pays mieux que moi, même si l'idée d'emprunter une autoroute en vélo me semblait un peu fou !

Va donc pour l'autoroute. Très peu de voitures m'ont doublé vu que c'était dimanche de très bonne heure. Route nickel, pratiquement plate tout le long.

 

Mes-images-8 7350

Totalement surréaliste: à mi-chemin sur l'autoroute.... Rock'n'Roll n'en revient toujours pas !!

 

 Sortie de l'autoroute à Sochovka puis direction nord sur une belle piste cyclable qui s'arrête 3km avant Zelenogradsk.

 

Mes-images-8 7352

Seuls quelques pêcheurs sont levés à l'heure où je passe ..

 

Comparée à Svetlogorsk, la ville paraît avoir été laissée pour compte. Quelques bâtiments neufs tout de même. Une place principale avec drapeaux. Les rues sont pourries. La grand' rue est triste. Les immeubles qui la bordent pas bien gais...

 

Mes-images-8 7354

L'entrée de Zelenogradsk

 

Rien d'ouvert sauf un "kiosque-boulangerie" où j'achète des petits pâtés et du jus de pomme. Même pas un café.

 

Mes-images-8 7358

Une vue pas trop triste de la rue principale..

 

Quelques traine-savatte déambulent en ville la bouteille de bière à la main. Probablement le restant d'hier car je ne pouvais pas imaginer qu'à 8h du matin ils aient déjà pu en trouver !

Passage devant le monument aux morts et continuation vers l'Isthme. Même statue qu'à Rybachy mais celle-ci était en hauteur et donnait la bonne impression...

 

Mes-images-8 7364

Ne pas oublier !

 

La route est boisée et mène à un péage "pour la préservation du site classé par l'Unesco". L'arnaque symbolique ne s'applique qu'aux voitures. Les vélos ne sont pas taxés. Manquerait plus que cela !

Arrêt devant le totem du parc national et 'en route' pour la découverte de la Kurshskaya Koca !

 

Mes-images-8 7370

L'entrée du parc national de l'Isthme de Courlande, côté russe.

 

En fait, le cheminement côté russe se fait sur la route principale,  boulevard bruyant et dangereux, show-room de la vanité du nouveau riche: défilé de BMW, Audis, Mercedes sans oublier les Fangios en 4 X 4... C'est puant (au propre et au figuré...).

Les voitures me doublent en trombe par lots, se pressant vers les trois ou quatre villages miséreux et les "bases de loisirs" disséminés dans les bois de part et d'autre de l'Isthme.

Quand enfin les files sont passées, c'est un enchantement de cris et de chants d'oiseaux provenant des bosquets, des pins, des bouleaux et même de quelques zones marécageuses. Sans voitures l'endroit serait un réel jardin d'Eden.

De place en place, des allées s'enfoncent dans les bois de part et d'autre de la route et permettent l'accès au lagon ou à la mer Baltique. L'un et l'autre ne sont jamais très loins de la route.

Je décide de prendre une allée vers le lagon qui ne me paraissait pas trop sableuse.

 

Mes-images-8 7376

Allée en bordure de lagon

 

Pas question de recommencer l'expérience polonaise ... L'allée menait à un "camp de vacances", collection de bicoques en bois implantées en vrac parmi les sapins, le tout entouré d'une clôture en fers à béton soudés. C'estt triste, désordonné, mal fini et de mauvais gout... Aux tables de pique-nique on était déjà à la bière et ça parlait fort.

Il était 10h du matin...

Le chemin débouche sur une mini plage bordée de roseaux puis continue parallèle à la côte, parmi les sapins. C'est très beau de ce côté là....

 

Mes-images-8 7378

La mini plage..

 

Lesnoï est un village vieux,  triste et poussiéreux. Quelques maisons à vendre, lotissements envahis par les grandes herbes, un hôtel, une Coopérative et des rues de misère.  La "promenade" en bord de Baltique se réduit à une centaine de mètres de plateforme en béton surélevée. C'est pas bien gai. Un ou deux parasols à une extrémité: glaces, boissons et shashliks... La rambarde est totalement rongée par la rouille... Peu de monde sur la plage.

 

Mes-images-8 7372

La promenade en béton et en rouille

 

Faut dire qu'il y a suffisamment de place pour s'étaler..

Rybachy ne vaut guère mieux, quoique un peu plus propret.. mais rues pourries.

 

Mes-images-8 7388

Maisons du village

 

Deux, trois magasins, un parc entourant l'école, un monument aux morts avec une statue conçue pour une colonne trois fois plus haute.

Comme elle était au ras du sol elle ne bénéficiait pas de l'effet de perspective qui l'aurait "grandie" ... et ressemblait plus à un nain de jardin en uniforme qu'à un militaire éploré..

Je m'installe sur un banc pour avaler un encas et vider une gourde d'eau tant il faisait chaud !

La route continue longue et très droite, toujours bordée d'une végétation typique des bords de mer.

Un coup d'oeil à la Baltique, là où je peux attacher le vélo à une pancarte explicative et le surveiller du haut de la dune...

 

Mes-images-8 7389

La dune... plus de 90km de sable fin..

 

Bande étroite de sable blanc, fin et propre, à perte de vue de chaque côté. Encore quelques installations misérables, béton rongé par la mer, parasols défraîchis, le tout planté là sans aucun plan, ni goût. C'est décevant car le site est splendide !

Continuation vers le poste frontière russe et au-delà, Nida comme objectif.

Premier contrôle russe: un soldat dans une guérite surchauffée; une minuscule fenêtre coulissante, des chiens qui aboient. On jette un coup d'oeil à mon passeport et on me fait signe de passer !

Deux kilomètres de 'no man's land' et "vraie" douane russe. Je me mets dans la file derrière plusieurs autos qui attendaient le passage du feu au vert.

Discussion sympa avec deux bikers Lettons en Harley qui m'avaient doublé en pétaradant copieusement. Ils insistent pour que je remonte la file jusqu'au feu pour passer dès qu'il serait vert. Caméras partout. Interdiction de photographier dans la zone de douane. Dommage, je n'aurai pas le panneau d'entrée en Lithuanie !

La sortie de Russie est plus simple que l'entrée. Une femme douanier m'invite à garer le vélo sur le trottoir et de passer au guichet sans attendre. L'officier tourne et retourne mon passeport et me demande si j'avais bien compris que mon visa n'était que pour une entrée en Russie. (Avant de mettre le tampon de sortie il voulait être sûr que je ne continuais pas sur St Petersbourg avec l'intention d'utiliser le même visa). Je lui dis que je m'arrête à Klaipeda. Le coup de tampon scelle le sort de mon visa.

Nouveau "no man's land", troisième contrôle russe: l'officier me demande de quel pays était mon drapeau breton. Sa collègue lui explique....Rires !

Douane Lithuanienne. Pas de soucis, c'est de nouveau la Communauté Européenne. A 14h30 je passe dans le dernier pays de mon périple !

 

Mes-images-8 7394

En Lithuanie !

 

Tout de suite c'est un changement radical:  A Nida tout est nickel : la route, les maisons, les trottoirs, la signalétique... Des allées piétonnes passent la forêt. Pas un papier gras ! C'est organisé, magique ! Les jolies maisons en bois sont peintes, bien entretenues (celle d'où j'écris ces lignes, un peu moins que les autres.... mais à €10 la nuit, petit déjeuner compris, on ne peut pas se plaindre)....

Passage à l'OT de Nida pour un coup de tampon. Ce sera un sticker de Neringa, le nom de l'Isthme en Lithuanien.

J'y renconcontre un couple de Bretons, intrigués par mon fanion. Décidemment, le monde est petit, le frère du mari est un ami proche de mes beaux parents ! Il habite le bourg voisin. C'est vrai que les Bretons sont partout....

L'OT m'informe que tout l'hébergement de Nida est complet, y compris le camping.

Ils me proposent une chambre à Preila situé à 4 km au nord de Nida. Pas de soucis, d'autant plus que cela me donne l'occasion de découvrir un peu "la ville" et le chemin le long du lagon.

Le contraste avec les villages traversés le matin est époustouflant. Ce sont deux mondes totalement différents : d'un côté une mue qui ne s'est pas faite et de ce côté-ci un retour fulgurant -dès la liberté retrouvée- à une façon de vivre millénaire, à la réappropriation  heureuse des coutumes si longtemps étouffées...

Aujourd'hui, le village est en fête: de nombreux stands d'artisanat local sont alignés sur la place. Danses folkloriques... Demain c'est la St Jean...

 

Mes-images-8 7397

On danse. Demain c'est la Saint Jean !

 

La véloroute, qui porte le N° 10 en Lithuanie, me conduit hors du bourg via le petit port donnant sur le lagon.

 

Mes-images-8 7399  Mes-images-8 7400

 

Mes-images-8 7401  Mes-images-8 7404

Mes-images-8 7412

Photos du petit port et du bord de lagon à la sortie de Nida.

 

La mer est d'huile mais un très gros orage menace. Les "chalets" bordant  la côte sont pleins de couleurs et de fleurs.

 

Mes-images-8 7415

Mme Raimonda tient un genre de gîte à Preila. J'ai une chambre au rez de chaussée, basique mais propre. Un petit balcon donne sur le lagon dont les eaux se confondent progressivement avec le ciel tant l'orage est imminent.

 

Mes-images-8 7417

 

Mes-images-8 7419

Vue imprenable de ma chambre à Preila.

 

Les sanitaires sont communs à toute la maisonnée, la cuisine aussi. A peine installé, c'est le déluge . Rock'n'Roll est garé au sec dans la chambre. Pas question de le laisser dehors aux intempéries !

 

 

Mes-images-8 7418

Rock'n'Roll est au sec !

 

Trombes d'eau.... Que ça fait du bien !!

Les vaguelettes fouettent le mur en béton en contrebas de l'allée qui longe la côte. Un cygne, quelques oiseaux bravent la tempête... Ca gronde, ça vente...

Un petit diner vite envoyé sous la tonelle du restau d'à côté... Il fait à peine chaud.. L'orage et les trombes d'eau redoublent... Quelques cyclistes en fin de promenade, arrivés sans vêtements de pluie, attendent patiemment à l'abri ...

 

Longue journée démarrée à 05h00, mais que d'expériences et quel bonhuer d'avoir abordé l'Isthme en Russie plutôt qu'en Lithuanie. Côté russe, on circule sur un "boulevard" très passant et bruyant, ne permettant pas de s'imprégner de la beauté exclusive des lieux... Aucune mise en valeur de ce patrimoine exceptionnel...

Côté Lithuanie, je découvre une piste super bien aménagée, totalement dédiée aux vélos, serpentant en fôret et le long de la côte, ce qui permet enfin de la voir...

Les cyclistes sont nombreux à la fréquenter..

J'ai hâte de découvrir le reste demain....

En me couchant, je repense à mon dernier soir l'an dernier à Leipzig... Même scénario: un orage monumental clôt le voyage....

Voir les commentaires

Rédigé par johnsbikingtrips

Publié dans #Véloroute R1 - de Berlin à Klaipeda

Repost0

Publié le 2 Mai 2013

bannière vers 3

 

Berlin - La Pologne - Kaliningrad - Klaipeda par la Véloroute R1. Jour 15

 

24 juin 2013, Preila/Nida > Klaipeda et départ en Ferry. 53 km. Gris pour commencer et grand beau pour finir !

 

Dormi comme une souche malgré une mouche qui avait décidé de gâcher mon sommeil... Réveillé à 5h30, levé à 6h00. Préparatifs pour cette dernière journée de vélo du voyage.. Petit déj. convenu à 7h avec Mme Raimonda.

 

Mes-images--9 7430

Lever de soleil sur le lagon

 

L'orage d'hier soir est passé et a bien rafraîchi l'atmosphère. Le ciel est encore encombré sur le continent de l'autre côté du lagon. On verra.

6h50: vélo chargé et prêt au départ. Un peu acrobatique de le sortir de la chambre sans réveiller tout le gite..

 

Mes-images--9 7431

La Guest-House de Mme Raimonda. Ma chambre : la première au rez-de-chaussée

 

Le petit déj. arrive à 7h00 pile.

 

Mes-images--9 7432

Et quel petit déjeuner !

 

Magnifique ! C'est le plus original, personnel et appétissant de tous ceux consommés depuis 3 semaines.. Saucisson de gibier, oeufs du village, pain et confitures maison, radis frais, aneth en branches, roquette, fromage local... délicieux.

Rien ne reste, les dernières tranches de pain soigneusement emballées pour le pique nique de midi.

7h15: mise en route par le sentier côtier. En Lithuanie, la R1 s'appelle '10'. Dès le départ, c'est magique. Belle sente de plusieurs mètres de large asphaltée ou en 'tout-venant' bien compacté, serpentant parmi les pins, les bouleaux, les ajoncs et genêts et toutes sortes d'autres types de végétation.

 

Mes-images--9 7437

La véloroute 10 à la sortie de Preila

 

Pas de bruit autre que le chant des oiseaux qui eux aussi se réveillaient. Mousses, fleurs, herbes à hautes tiges...

 

Mes-images--9 7443

En forêt...

 

Mes-images--9 7444

Pendant quelques Kilomètres en quittant Preila on reste côté lagon, en gros, jusqu'à Pervalka, puis la véloroute passe de l'autre côté de l'Isthme, au pied de la dune ultra protégée qui cache de la Baltique.

 

Mes-images--9 7447

...et ça continue sur des kilomètres....

 

Mes-images--9 7451

 

Mes-images--9 7459

 

 

Quelques accès en planches, bien délimités pour sauvegarder la flore fragile et ne pas abimer la dune. Multiples pancartes rappelant les noms d'oiseaux et des plantes... Barrières en croisillons de bois tout le long. C'est splendide.

 

Mes-images--9 7461

Minuscules pensées sauvages et tant d'autres fleurs décorent la dune.

 

Mes-images--9 7480

Une pensée miniature !

 

Ciel encore chargé et même menaçant. Je m'arrête au pied d'un des accès pour jeter un coup d'oeil à la mer Baltique.

 

Mes-images--9 7488

La dune à perte de vue vers le nord

 

Un seul suffit car la plage, c'est le même long ruban de sable ultra fin et blanc s'étendant à perte de vue des deux côtés. Et c'est pareil en ce qui concerne la dune. Eglantiers, buissons de roses sauvages dont les couleurs tranchent dans le vert dominant.

 

Mes-images--9 7485

Toilettes pour grands minces...

 

Juodkranté... je pensais y aller faire un tour, mais au vu de la côte passant au-dessus de la dune, j'ai renoncé et continué mon chemin.

Pas besoin de carte sur l'isthme. Il n'y a que deux directions: nord, ou sud...

 

Mes-images--9 7486

Les familles d'un côté, les femmes de l'autre.... et les hommes dans tout ça ?

 

Soudain la couche se brise et le soleil apparaît.

 

Mes-images--9 7492

 

Timide d'abord, chaud et vif ensuite..Toute la nature prend une autre couleur. Le chemin me rappelle les abords du Grand Canyon tant la végétation est semblable. Le soleil amplifie les odeurs de pins, d'humus, de la nature au matin...

 

Mes-images--9 7487

Je commence à croiser de plus en plus de cyclistes... semblerait que la ballade en vélo soit un sport national.

Les pistes sont très belles et remarqueblement entretenues. Cette deuxième partie est magique et comme je le disais dans mes notes hier, je suis heureux d'avoir abordé l'Isthme par le côté Russe et non dans l'autre sens.

 

Mes-images--9 7501

 

La végétation est splendide !

 

Mes-images--9 7507

 

Mes-images--9 7512

Grand beau !

 

C'est difficile de décrire les sensations vécues ce matin. C'est un concentré de bonheur qui vaut toutes les attaques de mouches et les centaines de kilomètres de routes pourries que Rock'n'Roll et moi avons subies depuis que l'on a quitté l'Allemagne.

 

Mes-images--9 7515

L'Isthme, côté Lithuanie, était bien le clou du voyage et les quelques heures passées à le découvrir, la cerise sur un merveilleux gâteau. Au fur et à mesure de l'avancement la nature se clairsème. Les clairières sont plus grandes. La piste se termine en bas d'une côte qu'il faut franchir pour redescendre vers les deux Ferries assurant -non-stop- la traversée de tous les véhicules entrant ou sortant de l'Isthme.

 

Mes-images--9 7522

Le ferry

Mes-images--9 7572

La traversée est gratuite. Ca doit faire partie des "frais généraux" de la Lithuanie !

En cinq minutes on est de l'autre côté, sur la 'terre ferme'.. Les avenues sont très larges, probablement héritage de la période soviétique. Les logements qui les bordent sont du même style (de plus en plus, lorsqu'on descend vers le port, situé tout au sud de la ville...).

 

Mes-images--9 7526

Pas très gai, mais c'est entrain de s'arranger !

 

Beaucoup de travaux en cours. Après une section de routes et trottoirs à la polonaise,  on aborde une piste cyclable toute neuve.

Arrêt dans une station pour de l'eau et un coup de tampon de Klaipeda. L'OT est trop loin en ville et le Ferry pour Kiel n'attendra pas Rock'n'Roll et son cavalier.

Le terminal international est perdu à des kilomètres du centre ville, direction plein sud. Enormes entrepôts, piles impressionnantes de bois, montagnes de containers, noria de camions de toutes tailles arrivant et partant...

 

Mes-images--9 7529

J'ai pas compté les stères..

 

Quelques erreurs et demi-tours dans des culs de sacs et me voilà enregistré et dans la file d'attente.

Mon minuscule Rock'n'Roll est garé sur l'immense pont des voitures, avec d'autres vélos, le long de la paroi du bateau, bien accroché au cas où il y aurait de la houle, rétro démonté, triste de partir...

 

Mes-images--9 7541

Rock'n'Roll est dépité !

 

A la réception je recois ma clef de cabine et après un parcours du combattant sur le 6ème pont, je trouve la 6006.

 

Mes-images--9 7544

Ma cabine !

 

Cabine nickel, grand lit, mini bar, cabinet de toilette avec douche, lavabo et WC... moquette... et un immense hublot avec vue sur l'avant du navire. Une corbeille de fruits sur la table de nuit complète la fête.

 

Mes-images--9 7564

Le bar du bateau

 

Mes-images--9 7561

Une partie du port, vu du pont

 

Une bière fait descendre le pique-nique et à 15h00 pile on jette les amarres en sortant moteurs réduits jusqu'aux brise lames protégeant l'étroit passage entre l'extrémité de l'Isthme et la "terre ferme".... une demi heure à regarder passer les docks, les bateaux, les grues, les quais...  sous un ciel super gris d'un côté et en même temps très ensoleillé de l'autre ...

 

Mes-images--9 7557

Soleil d'un côté, orage en préparation de l'autre...

 

Mes-images--9 7581

Ptérodactyles en train de picorer

 

En sortant on a enfin une vue sur des dizaines de kilomètres de la belle et étroite bande de sable légèrement incurvée qui file vers le sud-ouest à perte de vue.

 

Mes-images--9 7601

On sort du port; plage à perte du vue vers le sud...

Mes-images--9 7593

 

Journée magnifique, inexpliquable, à VIVRE et à goûter à "plein sens" tant tout est exceptionnellement beau et unique. Bravo aux Lithuaniens d'avoir compris qu'ils sont dépositaires d'une des merveilles de la planète et 'chapeau' aux efforts qu'ils déploient pour la protéger. Leur véloroute est un enchantement de beauté et de calme

La partie russe est l'envers de cette merveille. Ils semblent ne pas être concernés par ce fragile patrimoine, dévalant les routes à grand coup de 4 x 4 pour rejoindre villages et "tour-bases" pourris ! L'enclave, hormis Kaliningrad 'City' et Svetlogorsk donne l'impression d'avoir été laissé pour compte. Y'a qu'à voir l'état des routes, des habitations, des villages, des magasins, des champs et des paysans pour s'en persuader. Tout semble plus ou moins à l'abandon. Saisi aux Allemands à la fin de la guerre, ce territoire s'est lentement déterioré durant 45 ans de communisme et de fatalisme slave. L'héritage prussien est encore visible, mais dans quel état ! Dommage, car le pays a tout ce qu'il faut pour que les habitants soient aussi heureux que ceux de Nida !

 

A 21h00 je monte sur le pont permettant aux hélicoptères de se poser sur le bateau, avec l'intention de regarder le soleil se coucher. Un rapide coup d'oeil au GPS me rappelle que c'est l'été à une latitude bien nordique ! Bien que le soleil ne soit qu'à quelques degrés au-dessus de l'horizon, il ne se couchera qu'à 22h40 ! Tant pis, j'ai trouvé un coin à peu près abrité du vent maintenant devenu frais. J'y reste !

 

Mes-images--9 7621

Extraordinaire coucher du soleil qui n'en finit pas

Mes-images--9 7627

Peu à peu la grosse boule de feu descend. Une ligne de nuages élevés barre le ciel; deux autres s'y rajoutent. Moutonnements étirés et blancs virant progressivement vers le gris, le rose et le noir au fur et à mesure que l'astre de jour plonge vers les flots.

 

Mes-images--9 7632

De plus en plus bas et de plus en plus beau

 

Des oiseaux ! Une envolée d'oiseaux de mer au milieu de nulle part ! Des bateaux, petits et gros. La mer est comme le désert: il y a toujours une présence : elle est immense mais pas mal occupée.

A 22h40, le soleil, au 315°, tombe à l'eau. Couleurs roses, jaunes, grises. Très belle conclusion de ce merveilleux voyage... et en plus, le 24 juin, jour de la Saint Jean d'Eté, temps de fêtes dans les pays nordiques... "Mid-Summer" comme ils les appellent. Tous vont danser autour du feu, boire et s'amuser, jusqu'à culbuter dans les foins ...

Pendant ce temps là, nous on continue de filer au 255°,  à 20 noeuds !

 

Mes-images--9 7642

24 juin 2013, 22h40, quelque part sur la Baltique.

Voir les commentaires

Rédigé par johnsbikingtrips

Publié dans #Véloroute R1 - de Berlin à Klaipeda

Repost0